Maintenant sur youtube et dailymotion.

mercredi 12 mai 2010

Les justiciers de l'Internet.

Ca faisait longtemps... je vous laisse en profiter gaiement :
////////////////////////////////
Blackagar Boltagon a dit…

Oh trop mignon,un peu de démagogie ça a jamais fait de mal à personne hein? Le blocus est une mesure par essence anti-démocratique et contraire aux droits fondamentaux de la personne humaine. Autant la gréve et la manifestation sont des moyens d'action légitimes et justifiés, qui ont mérité chaque litre de sang versé pour les obtenir, autant tout ce qui est blocus et piquets de grève sont des mesures indignes de tout démocrate. Il n'y a pas de lutte si les gens n'ont pas eu le choix de lutter. Mais bon après c'est sûr que c'est plus facile de balancer de l'idéologie de bistro à base de "les gens sont devenus des tapettes, ils veulent plus faire de blocus et il portent des slims..."
Ah et les clichés sur costume:connard futur cadre, passé 14 ans c'est bon... Les mecs qui ont fait bouger le plus de trucs c'était pas des ptits hippies sapés comme des pouilleux...
8 mai 2010 02:37
FX a dit…

Haaaa... Enfin un commentaire qui dénonce et qui combat des clichés par d'autres clichés. "Les mecs qui ont fait bouger le plus de trucs c'était pas des ptits hippies sapés comme des pouilleux"
Encore que là je ne sois pas en face d'un tout puissant anonyme qui distille avec le courage des sans nom ses conseils pour m'apprendre à écrire ou à penser. Je te dois bien ça.
Maintenant pour la réponse, car il y en a une, je ne suis pas tout à fait sûr que l'on puisse juger de la valeur d'un combat à la quantité de litres de sang versé, sinon il me semble que certains étudiants d'Iran, de Chine ou même de France, auraient suivant ta logique tout autant le droit de bloquer leurs universités que les salariés leurs usines.
Le blocus est voté en assemblée générale et permet notamment à certains étudiants bousiers qui souhaiteraient s'investir dans un combat quelconque, de pouvoir le faire sans sanction financière (au même titre que les jours de grèves payés qui tendent il faut l'avouer à se raréfier). Certes les blocages de fac, ça fait chier, mais ça a le mérite de mettre tout le monde sur un pied d'égalité et de toute façon une lutte qui n'emmerde personne ne vaut pas la peine d'être défendue.
Sur les costumes, et pour en finir avec mes remarques, je comprends que tu te sentes à l'étroit dans celui que tu arbores étant donné qu'en général ce dernier reflète la pensée de son propriétaire.
En attendant, merci pour ton commentaire.

4 commentaires:

Blackagar Boltagon a dit…

Ahahah ça cherche le clash?
D'abord et avant tout je trouve le parallèle entre la Chine et l'Iran d'une part et la France de l'autre est non seulement ridicule mais en plus honteux. Aucun bloqueur en France ne risque de se faire tabasser, interner dans un lieu tenu secret, torturé puis exécuter...
Ensuite je me dois de retirer mon "hippie pouilleux" qui fait il est vrai assez réac!

Ce que je reproche au blocus c'est pas le fait qu'il fasse chier, mais qu'il oblige tout le monde à supporter une opinion. Si demain des fachos bloquent ma fac car ils trouvent qu'elle compte trop de noirs, je serai considéré comme d'accord car je ne serai pas rentré.

Par ailleurs le blocus est par essence une mesure violente qui implique un rapport de force purement physique: la seule chose qui m'empêche de rentrer dans ma fac c'est les 15 malabars devant l'entrée, pas leur légitimité. Au niveau de la méthode, cela relève plus du banditisme, et c'est parfois utilisé par des bandits (en Italie la mafia y fait fréquemment usage en intimidant des travailleurs de venir au travail afin de faire s'effondrer l'entreprise). La comparaison est forte et peut paraître exagéré mais je ne parle que de la méthode.

Je n'ai jamais écrit ou sous entendu que la valeur d'un combat dépendait de la quantité de sang versé. Par ma phrase "la gréve et la manifestation sont des moyens d'action légitimes et justifiés, qui ont mérité chaque litre de sang versé pour les obtenir", je signifiais que le blocus ne saurait être considéré comme un moyen de lutte aussi légitime que la grève et la manif. C'est tout.

Le costume ne refléte pas si souvent que ça la pensée de son propriétaire. Et heureusement! On peut être en costard, PDG, avec un bon revenu et soutenir les luttes sociales. En affirmant le contraire tu te comportes comme ces petits vieux qui serrent leur sac à main à la vue du moindre jogging, ces flics qui sortent leur sifflet à la moindre casquette ou ces cons qui traitent les gonzesses de salopes parcequ'elles portent une jupe.

Blackagar Boltagon a dit…

Désolé j'ai mal formulé: "D'abord et avant tout je trouve QUE le parallèle entre la Chine et l'Iran d'une part et la France de l'autre est non seulement ridicule mais en plus honteux. Aucun bloqueur en France ne risque de se faire tabasser, interner dans un lieu tenu secret, torturER puis exécuter..."

De rien pour le commentaire au fait

FX a dit…

Alors je dois te rendre hommage sur plusieurs points et te montrer, tout de même, un désaccord profond sur certains autres.
Pour commencer, il est rare de trouver sur internet des personnes susceptibles d'engager un débat intéressant sans verser dans l'amalgame ou la caricature et pour ça je trouve que tu fais preuve d'un redoutable sens critique que j'admire.
Bon je vais pas non plus te passer de la pommade parce que tu as fait mouche et que je l'avoue je suis allez un peu loin sur les comparaisons intercontinentale.
Cependant le personnage dont je me permet d'enfiler le costume de temps en temps sur ce blog n'est rien d'autre qu'un râleur à la solde des bolchéviques qui fustige à grand coup de cliché pour essayer de faire rire (des fois) et de faire réfléchir (peu-être.)
Je vais donc lui laisser la paroles de manière libre et sans interruption pour qu'il te donne SON point de vue.

Non mais espèce de sous-étudiant de HEC, veux-tu que je te rappel les innombrables cas d'étudiants maltraiter par la police, embarqués souvent sous le seul motif d'avoir gueuler un peu plus fort que les autres. Et je ne sais pas ou t'as été pécher que les étudiants, le plus souvent sous-alimentés, étaient taillés comme des bûcherons Irlandais. La plupart que j'ai put croiser au long de ma carrière universitaire étaient plus sec que des sandwichs somaliens et ne se servaient en générale pas de leur corps malingres pour bloquer les issues de leur Fac mais uniquement de chaises et de tables.
Quant au sac à main Versace qu'un ami napolitain m'a offert pour sévices rendues et qui me va à merveille, je te ferais remarquer qu'il me permet d'y ranger matraque et gourdin au cas ou je croiserais un vieux en liberté sur la voie publique.

Allons mon cher Blackagar... restons-en là pour la bataille par commentaires interposés. Je ne veux ni faire admettre une vérité absolue ni vendre mon opinion. Je conclurais que ce fut un réel plaisir de deviser avec toi sur cette problématique du blocage des universités mais je pense que nous seront à jamais en désaccord et qu'il ne faut pas prendre pour argent comptant les digressions oiseuses du présent blog qui ne sont faîtes, je le répète, que pour tenter de faire rire.
Encore une fois, merci pour les commentaires.

Blackagar Boltagon a dit…

Voila une attitude que je qualifierai de responsable et de fort sympathique. On serait pas sur Internet je te serrerai la pince!

Bonne continuation, bon courage pour le blog! Ce fut en effet sympatoche de deviser avec quelqu'un maîtrisant correctement la langue française et sachant argumenter de façon correct (c'est hélas rarissime sur internet...)!

Bisous

Enregistrer un commentaire