Maintenant sur youtube et dailymotion.

vendredi 30 janvier 2009

La dépendance

Ca y est je re-découvre les joies d'un clavier....

Voilà quelques semaines que le mien a rendu l'âme sous un verre de vin mœlleux. Quelle belle mort!

Résultat je me suis retrouvé contrains de rédiger les quelques phrases issues de mes pensée hirsute sur un carnet, dont on m'a fait cadeaux, et dont je me sers pour en vanté l'étroitesse des pages (quelle belle mise en amibe).

Bref me revoilà en scène avec un clavier tout neuf qui me permettra de me lancer sur des sujets tous plus débiles les uns que les autres. Comme celui d'aujourd'hui. La dépendance, je ne parle pas des dépendances fortes que provoquent les drogues, légales ou non sur une personne en particulier.

En effet, on ne va pas jeter la pierre aux drogues de faire des drogués, ce serait comme reprocher à l'ENA de fournir des présidents à talonnette ou aux cons de présenter des émissions de télés. Non...Chaque chose à sa place et les moutons danseront quand Pierre et le loup iront s'enculer derrière un arbre.

Petite parenthèse poétique mise à part, la dépendance c'est vraiment emmerdant. Regarder-moi et dites moi que vous appréciez l'écriture manuelle... A part ceux dont c'est le métier évidemment...

Moi je ne peux vraiment plus me passer de clavier depuis l'évènement précédemment décris avec un brio qui m'étonne moi-même et qui sert de prétexte à ce déversoir d'immondices in culturelles pour lesquels j'ai autant d'idées que de dégoût.

Du coup je reprends ma prothèse, ça fait un bien fou, je pense que je vais embarquer un clavier pour pouvoir faire de même à la maison parce que ça commence à être dure de se forcer à écrire à la main.

La pire des dépendance que j'ai à affronter est celle que vous pouvez lire actuellement. L'écriture c'est une sacrée drogue dissimulée. Car finalement, je dis, ou fait dire ce que je veux à qui je veux. Et ça c'est un grand plaisir. Pour l'instant je n'ai pas encore pris mon courage à assez de mains pour me permettre de mettre dans la bouche de quelqu'un d'autres des propos que je tiens. Mais ça va venir j'en suis sûr. En attendant je termine ce petit texte de retour de maladie et tente de vous préparer le prochain pour ce Week End.

1 commentaire:

Emilie a dit…

Moi j'aime écrire à la main, j'ai toujours aimé ça. Ecrire une lettre par exemple, ou en recevoir une ! Beaucoup mieux que de recevoir un e-mail impersonnel envoyé à 30 personnes (ou qui pourrait être envoyé à 30 personnes).

Ecrire à la main, c'est un peu de soi qu'on met sur le papier. Pas de correcteur d'orthographe, pas de faute de frappe. Et puis chaque écriture est unique, alors qu'une police de caractère ...

M'enfin, moi je dis ca, je dis rien ...

Enregistrer un commentaire